J’adore le tzatziki, vous savez, cette préparation à base de concombre et de yaourt assaisonnée avec de la menthe qui nous viens de Grèce et de Turquie. C’est tellement frais et plein de saveurs !

A l’origine, le tzatziki est fait avec du yaourt épais de chèvre ou de brebis, de concombre, d’oignon et de beaucoup d’ail. On y ajoute de l’huile d’olive et des herbes aromatiques, souvent de la menthe mais parfois de l’aneth ou du fenouil.

Lorsque j’en ai eu envie au mois de février, un dilemme s’est imposé : acheter du concombre hors saison ou ne pas répondre à mon envie subite de fraicheur. Plutôt que de choisir, j’ai réfléchi à une solution qui répondrait à ces deux critères. C’est lorsque j’ai vu les radis sur l’étal de mon maraicher que ça a fait tilt. Je n’allais pas faire un tzatziki mais un radziki !

Le concombre serait remplacé par le radis et comme j’avais de la menthe au congélateur, tous les ingrédients étaient réunis.

Aussi frais que son homologue, vous pouvez servir le radziki en sauce apéritive pour des trempettes de légumes, en entrée ou en accompagnements d’un plat oriental.

Pour un bol

2 yaourts de soja nature

1 botte de radis

2 gousses d’ail

2 c. à café de jus de citron

1 c. à soupe de menthe ciselée

2 c. à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre au goût

Laver et couper les deux extrémités des radis. Râpez-les finement.

raids rapés finement pour préparation type tzatziki

Éplucher et hacher l’ail.

Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un bol.

Réserver au frais jusqu’au service.

Pour laisser le temps aux saveurs d’infuser, préparer cette recette une heure ou deux à l’avance.

Radziki végétalien

Et vous, avez-vous d’autres variantes du tzatziki?