J’adore les rouleaux de printemps, enfin l’idée surtout. Facile à prendre en main, frais et craquant. Mais pour ma part je les consomme en version toute végétale que je vous présente aujourd’hui. Je la préfère à la version classique contenant des crevettes et parfois du poulet ou du porc.

L’avantage des rouleaux de printemps, servis « en kit », comme les asiatiques le font lors du repas demande peu de temps de préparation et permet à chacun de faire SA recette en fonction de ce qu’il aime. Chacun garnit et plie ses rouleaux. J’aime beaucoup cette idée de proposer différents éléments sur la table et que chacun confectionne ensuite son plat et son repas avec. Cela permet de respecter les habitudes alimentaires de chacun, qui peuvent être différentes, facilement et sans demander beaucoup plus de préparation.

Je trouve que cela apporte aussi un aspect ludique pour les enfants qui peuvent composer eux-mêmes leur repas. Je pense que cela peut résoudre certaines difficultés qui surviennent parfois à l’heure du repas avec les tous petits. On peut ainsi leur laisser le choix entre plusieurs options de repas sains que nous avons sélectionnées et préparées en amont. Les enfants adorent être partie prenante, faire et choisir. Une entrée comme ces rouleaux de printemps sont un bon moyen de répondre à ces besoins.

Je vous propose ici une version plutôt estivale mise à part la présence de l’avocat qui n’est pas de saison. Vous pouvez le remplacer par une sauce épaisse pour apporter une note crémeuse ou simplement ne pas en mettre et vous obtiendrez alors un résultat plus craquant. Un exemple de sauce épaisse : râpez les carottes au lieu de les présenter en bâtonnets et mélangez-les avec de la crème de soja lacto-fermentée. Assaisonnez cette sauce avec sel, poivre ou alors du curry.

Pour une douzaine de rouleaux :

12 feuilles de riz rondes

12 feuilles de salade verte

1 grosse carotte ou deux petites

1 concombre bio

1 avocat

½ poivron jaune

24 feuilles de menthe (ou de basilic thaï)

Épluchez la carotte. Détaillez-la en bâtonnets ainsi que le concombre non épluché. Coupez le poivron en lanières et l’avocat en douze tranches.

Placez chaque ingrédient (à l’exception des feuilles de riz) dans un bol. Pensez à arroser l’avocat avec un peu de jus de citron pour éviter qu’il noircisse. Dans l’idéal coupez-le au dernier moment.

Au moment de manger remplissez une à deux assiettes creuse avec de l’eau chaude (non brûlante) et placez-les sur la table avec le reste des ingrédients.

Vous pouvez les servir avec différentes sauces :

  • Sauce tamari (sauce soja sans gluten) : c’est le plus simple et le plus rapide
  • Sauce à base de yaourt de soja ou de crème de soja lactofermentée. Les possibilités sont multiples, vous pouvez le mélanger avec : un peu de moutarde, des fines herbes, de la sauce soja, du tofu aux herbes (mixez)…

Ou toute autre sauce de votre choix.

Pour confectionner un rouleau. Trempez pendant quelques secondes une feuille de riz dans l’eau chaude. Égouttez-la et étalez-la dans votre assiette. Placez une feuille de salade, un ou deux bâtonnets de concombre et de carotte, une ou deux lanières de poivron, une tranche d’avocat et deux feuilles de menthe. Repliez le côté le plus proche de vous de la feuille de riz sur les légumes puis repliez soigneusement les bords latéraux. Il ne vous reste plus qu’à faire rouler votre rouleau sur lui-même et le tour est joué.

Puisqu’un dessin vaut plus qu’un long discours je vous conseille d’aller voir la photo détaillant les quatre étapes du pliage proposer par le site Cuisinealouest : http://cuisinealouest.com/comment-faire-rouleaux-de-printemps/

rouleaux de printemps aux crudités

L’été est loin mais l’idée vous tente utiliser les légumes suivants pour vos rouleaux : avocat, carotte, chou rouge, radis noir, chou rave, céleri branche.

Vous vous transformer cette entrée en plat consistent ? Ajoutez, comme dans la recette asiatique originale, des vermicelles de riz.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer